Notice: Undefined index: description in /home/customer/www/youthtools.org/public_html/wp-content/plugins/wpglobus/includes/vendor/yoast-seo/class-wpglobus-yoastseo140.php on line 278
Menú
Volver arriba

25 mars, 2020

Champion·ne·s Locaux du Tchad en tant que promoteur·rice·s de solutions agricoles innovantes pour l’Afrique subsaharienne

TCHAD

Dans le cadre des activités mises en œuvre en Afrique centrale, PROCASUR développe actuellement l’initiative « Appui à l’amélioration de la stratégie de gestion des connaissances et de communication du Projet d’amélioration de la résilience des systèmes agricoles au Tchad (PARSAT).

Le projet PARSAT, financé par le gouvernement du Tchad et le Fonds International de Développement Agricole (FIDA), vise à améliorer la sécurité alimentaire des populations les plus vulnérables et a développé plusieurs interventions innovantes dans ce contexte. À cet égard, PROCASUR fournit des conseils pour renforcer le processus d’identification, d’analyse et de documentation des bonnes pratiques, en renforçant les capacités de l’équipe locale et en réalisant un processus de systématisation participative de deux expériences remarquables.

En février de cette année, PROCASUR a effectué une première mission de soutien au cours de laquelle un atelier d’analyse collective a été organisé sur la stratégie de gestion des connaissances, un atelier sur la systématisation des expériences et une visite de terrain dans les départements de Mangalmé, Fitri et Dababa (situés dans la zone centrale du pays) pour reconnaître les bonnes pratiques.

Ainsi, deux expériences réussies ont été identifiées et seront systématisées soutien de PROCASUR, dans une éventuele deuxième mission. Nous nous référons à l’expérience de « Women Transformers of Union Istifak poisson dans la ville de Yao », qui ont l’amélioration de leur activité économique par l’adoption d’une série de technologies et innovations (four amélioré et efficace, séchage solaire, canoë et l’expérience associée à l' »Approche intégrée de l’intervention et de renforcement des capacités dans la ville d’Abourda »), qui ont eu un impact positif dans l’éducation fonctionnelle, l’hygiène et la santé, la génération de revenus et la revitalisation de l’économie dans la communauté locale.

Il convient de noter que dans le cadre de cette initiative, un processus participatif sera mis en place de la systématisation des expériences, qui inclura la participation active des talents en tant que promoteurs de solutions et d’innovations pertinentes, et qui peuvent être répandues et dispersées dans d’autres territoires de la zone sahélienne en Afrique subsaharienne.

 

LINK: Projet PARSAT

Autres nouvelles

Aller à la barre d’outils