Notice: Undefined index: description in /home/customer/www/youthtools.org/public_html/wp-content/plugins/wpglobus/includes/vendor/yoast-seo/class-wpglobus-yoastseo140.php on line 278
Menú
Volver arriba

8 septembre, 2020

Une entrepreneure kényane digitalise les connaissances ancestrales sur la météorologie

L’entrepreneure d’origine kényane Muthoni Masinde a créé Itiki, une plateforme enregistrant les connaissances des agriculteurs ruraux sur les saisons de culture et de récolte. La plateforme observe le comportement des animaux et des plantes pour établir la météo et prévenir la sécheresse.

 

Muthoni Masinde, informaticienne et entrepreneure d’origine kényane et vivant en Afrique du Sud, a développé la plateforme Itiki qui combine données météorologiques et connaissances traditionnelles des agriculteurs ruraux pour prévoir les saisons de culture et de récolte. Cette science se base généralement sur l’observation du comportement des animaux, des arbres et des fleurs.

Les agriculteurs et les autochtones utilisaient à une époque leurs connaissances de la nature pour prévoir les différentes saisons. Allier ces connaissances aux données météorologiques modernes permettrait de mieux préparer les agriculteurs aux effets du changement climatique.

L’entrepreneure travaille avec les jeunes des milieux ruraux pour recueillir les photos des animaux (insectes, oiseaux) ainsi que des plantes, qu’elle observe et met à jour régulièrement. Par la suite, ces données combinées aux prévisions des stations météorologiques sont envoyées aux agriculteurs via une application ou un message direct par téléphone.

Le service, qui coûte quelques centimes de dollars, est également disponible en langues locales afin de toucher les agriculteurs des zones rurales qui sont pour la plupart analphabètes. Ces données les aident à mieux décider des produits à cultiver, réduisant ainsi les risques de pertes agricoles. Muthoni Masinde affirme que cette solution a permis d’augmenter les rendements des agriculteurs de 11%.

Lancée en 2016, la plateforme Itiki est déjà utilisée par 15 000 agriculteurs au Kenya, en Afrique du Sud et au Mozambique. L’initiative a reçu un financement de 750 000 dollars des États-Unis et de l’Afrique du Sud, qui sollicitent l’application pour diverses opérations.

En savoir plus sur ITIKI : https://urida.co.za/who-we-are

SOURCE: Agence Ecofin

Autres nouvelles

Aller à la barre d’outils